Jean SARKOZY a un brillant avenir politique devant lui !

Publié le par Nap

Bonjour,

Le 20h... il est passé au 20h.... un conseiller général de 23 ans... qui a réussi à être au centre d'un battage médiatique MONDIAL !

Les commentaires (de tous côtés) sont plutôt flatteurs... on parle même de mâturité puisqu'il a su "entendre et comprendre" et renoncer à sa candidature à la Présidence de l'EPAD.

Il me semble qu'il a franchi une grande étape et a pris une stature politique qu'il n'avait pas avant.

Il est donc prêt maintenant à accéder à de grands postes...

Attention : génie politique en marche ! (et il séduit les journalistes... ces fameux journalistes qui étaient si "sordides" selon Jean-François COPPE)

m'enfin,
@+
Nap

PS : alors notre Prince Jean sera élu administrateur à l'EPAD... et tout le monde oublie que pour cela, un élu a démissionné (il a obtenu un autre poste prestigieux, c'était sûrement un hasard...) pour lui laisser la place, qu'il avait été élu à la tête du groupe UMP au Conseil Général des Hauts-de-Seine dès son arrivée (un hasard aussi...), il ne reste plus à attendre qu'il devienne Président du Conseil Général (pas de souci : il sera élu et aura la légitimité du vote... même si c'est le vote UMP !)

Publié dans politics

Commenter cet article

Eric Citoyen 25/10/2009 18:59


Un avenir ... tu veux dire un (mega) piston ???


Nap 25/10/2009 22:23


;o)

le problème... c'est que ce piston risque d'avoir une influence sur... NOTRE avenir !

m'enfin,
@+


Florian 24/10/2009 09:32


Certaines personnes se sont dites choquées, c'est vrai mais la majorité des gens oublient vite. Et ceux qui ont crié le plus fort ne l'ont pour beaucoup fait que par réflexe politique, pour se
metre en valeur.

Ce serait magnifique, si ce que tu disais était vrai mais le résultat est là. Jean Sarkozy n'a jamais dit qu'il trouvait normal d'être balancé à la tête de l'EPAD, il s'est contenté d'un discours
plat idéalisé sur la désir d'un élection sans controverses...
Il est coaché, et protégé par le bourrage de crâne des petits soldats de l'UMP.

Il ne lui manquait que l'existence médiatique, le reste n'est qu'une question de com.


Mirabelle 23/10/2009 22:46


sincèrement je ne pense pas, ton raisonnement était valable il y a encore quelques temps mais plus aujourd'hui, il a définitivement écoeuré, il aura beaucoup de mal à s'en remettre


Mirabelle 23/10/2009 14:31


pas d'accord du tout avec votre analyse : papa et fiston sont grillés même si leurs vélléités ne sont pas encore éteintes ...


Nap 23/10/2009 21:55


merci d'être passé... et... sur papa et fiston... l'avenir nous le dira...
(Si j'avais un pronostic à faire, mais ne le répétez pas... 2012 : sarkozy réélu ; 2017 : jean sarkozy au gouvernement si la droite gagne et président de groupe à l'assemblée ou au moins président
de commission si la droite perd...
Je ne dis pas que cela me ferait plaisir... mais on verra...)


Florian Marty 23/10/2009 12:16


On est d'accord. Voilà comment on construit artificiellement une belle route pavée vers une carrière politique.


Nap 23/10/2009 12:35


on pourrait même dire... une autoroute !
;o)