DSK : une défense basée sur le consentement de la room maid....

Publié le par Nap

Bonjour,

 

Les journaux américains sont apparemment mieux informés (et plus polémiques) que la presse française :

 

La défense de DSK serait basée sur le consentement de la femme de ménage, DSK reconnaîtrait donc qu'il y a bien eu une "relation" mais qu'elle était consentie.

 

La phrase "polémique" du New York Post est  : "He seduced her and she said Oui Oui  ! "

 

Ca semble mal parti pour la procédure... mais finalement cela relance peut-être l'idée du "complot"... quelqu'un aura voulu l'avoir par son point faible... et il est tombé dans le piège...

 

En même temps, s'il est tombé... c'est qu'il y a quand même un petit problème...

 

m'enfin, la suite aux prochains épisodes (et comme cela était dit au début : il va y avoir encore sûrement plein de rebondissements...)

 

@+

Nap

Publié dans politics

Commenter cet article