Aggression d'un magistrat à METZ

Publié le par Nap

Bonjour,

L'aggression d'un magistrat à METZ et la médiatisation qui s'en est ensuivie aura, il me semble, deux conséquences :

Tout d'abord, cet acte "désacralise" le pouvoir judiciaire, ce qui est un risque pour nos institutions. Le respect de la police a été remis en question, même chose pour les instituteurs et les professeurs ou encore le corps médical qui subissent des aggressions.

Le fait qu'une personne vienne ici aggresser un magistrat dans l'exercice de ses fonctions tendrait à démontrer que cette "vague de non respect" s'étend maintenant clairement à la justice. Et la médiatisation qui en est issue vient conforter ce point.

Ensuite la réaction du gouvernement, de la presse et des personnalités politiques est de tendre vers une plus grand protection des tribunaux. En effet, j'ai toujours été étonné de la facilité par laquelle on entre dans les tribunaux ou cours d'appel de province alors qu'à PARIS, le palais de justice est très surveillé et que même au Tribunal de commerce, il est obligatoire de passer par un portique pour entrer !

La conséquence sera donc peut être un renforcement des mesures de sécurité, plus de portiques, plus de vigiles, plus de policiers.

Est-ce réellement la solution ? A court terme sûrement, les magistrats doivent se sentir en sécurité dans les "lieux de justice". Mais dans l'avenir ?

Il me semble qu'il sera hautement préférable que ces lieux, comme l'école, le commissariat etc. redeviennent des lieux respectés et quelque part "sacrés" de la République. Pour cela, les institutions doivent être respectés et respectables. Et les haut dignitaires de la République doivent donc en tout premier lieu respecter les membres de ces institutions. Je pense que les attaques portées contre certains magistrats l'année dernière par le ministre de l'intérieur de l'époque n'allaient pas dans le bon sens. J'ose espérer que, de par ses nouvelles fonctions, il aura acquis un nouveau regard et un nouveau sens des responsabilités.

@+

Nap1128

PS : tous mes voeux de bon rétablissement au magistrat blessé.

Publié dans éphémère

Commenter cet article