les candidats restent des êtres humains...

Publié le par Nap

Bonjour,

Il était une fois un candidat centriste ayant rallié le MoDem et qui était candidat du MoDem dans une circonscription.

Ce candidat avait été sauvé d'un accident, quelques années auparavant, grâce aux compétences d'un cardiologue, lui même membre de l'UMP et candidat dans une autre circonscription, proche.

Le patient et le médecin sont devenus des amis au cours des années suivantes, le patient notamment étant redevable au médecin de lui avoir sauvé la vie.

Or, il arrive que le candidat UDF de la circonscription du cardiologue décide soudainement, ayant été frappé d'une morinoïte aigüe, de rejoindre l'UMP.

Notre Bien-aimé Président, accueillant ce nouveau membre, décide de lui donner l'investiture dans la circonscription du cardiologue (vous savez c'est le principe de : "la fidèlité n'engage que ceux qui y croient, moi je n'y crois pas... dommage pour vous ! Allez, au revoir..."). Puis il demande au cardiologue d'aller affronter cette terrible bête Orange de la circonscription d'à côté.

Le cardiologue explique que la bête n'est pas si terrible, qu'il l'a recueillie un jour et même sauvé la vie.

Le Président, dans sa grande bonté, lui explique que : "pas de sentiments, allez hop, en avant, pas de quartier".

Le cardiologue, sentant cette pression venue du sommet des sommets de l'Etat ne peut que se plier à cette décision. Il va donc voir son "ami / patient / bête Orange" pour lui expliquer qu'il n'a pu résister à la démende de notre Bien-aimé Président et qu'il sera donc candidat.

Le patient, écrase une larme puis lui répond : " non, je ne peux pas me battre contre toi, toi qui m'as sauvé la vie. Je renonce donc."

Et c'est ainsi que notre Bien-aimé Président poursuit son entreprise de démolition de la bête Orange, en écrasant chacun de ses petits s'il n'arrive à les rallier à sa cause.

@+

P.S. : sujet de réflexion : "Les sentiments en politique, force ou faiblesse ?"

P.P.S. : http://www.rue89.com/2007/05/25/8e_circonscription_du_nord_une_histoire_de_coeur

Publié dans politics

Commenter cet article